Qu'est-ce que l'exercice coordonné ?

Qu’est-ce qu’un regroupement en exercice coordonné pluriprofessionnel ?

Les professionnels de santé peuvent se regrouper pour travailler en équipe. Ces regroupements répondent à plusieurs besoins :

  • Les besoins en soin de la population, notamment en ce qui concerne les situations complexes impliquant un suivi pluriprofessionnel : patients diabétiques, personnes âgées vulnérables, populations en situation de précarité économique et sociale, conduites addictives, etc.
  • Les besoins liés à la démographie médicale : le travail en regroupement peut favoriser l’installation de professionnels dans des zones où l’offre de soin est déficiente
  • Les besoins en matière de parcours de soin : une équipe peut plus facilement proposer une continuité des soins sur un territoire

Mais ces regroupements répondent aussi et avant tout aux besoins des professionnels. Travailler en regroupement apporte la sécurité du travail en collectif :

  • A plusieurs, on est plus efficace que tout seul
  • Une grande variété de professions représentées dans le regroupement permet d’étoffer l’offre de soin
  • Cela permet de s’appuyer sur d’autres compétences pour faire face à une prise en charge complexe
  • C’est un cadre propice à l’expérimentation et à l’innovation en matière de santé
  • La diversité des points de vue renforce la pertinence de la prise en charge proposée au patient
  • La convivialité et le partage du quotidien permettent de se sentir moins seul
  • Le choix d’un collectif peut faciliter l’installation en début de carrière : partage des charges administratives, gestion coordonnée, retours d’expériences…

 

Qu’est-ce qu’une équipe de soins primaires (ESP) ?

Selon le Code de la Santé publique, "une équipe de soins primaires est un ensemble de professionnels de santé constitué autour de médecins généralistes de premier recours, choisissant d’assurer leurs activités de soins de premier recours (…) sur la base d’un projet de santé qu’ils élaborent. Elle peut prendre la forme d’un centre de santé ou d’une maison de santé. L’équipe de soins primaires contribue à la structuration des parcours de santé. Son projet de santé a pour objet, par une meilleure coordination des acteurs, la prévention, l’amélioration et la protection de l’état de santé de la population, ainsi que la réduction des inégalités sociales et territoriales de santé." (Article L1411-11-1 du Code de la Santé Publique)

Plusieurs modalités d’exercice coordonné pluriprofessionnel sont possibles :

  • les Maisons de santé pluriprofessionnelles (MSP), qui regroupent des professionnels de santé libéraux
  • les Centres de santé, qui regroupent des professionnels de santé salariés
  • les ESP CLAP (équipes de soins primaires coordonnées localement autour du patient), une expérimentation spécifique aux Pays de la Loire

En savoir plus sur les MSP

 

 

Qu’est-ce qu’une communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS) ?

La CPTS est une forme de coordination plus large que l’ESP.

Elle est constituée de l’ensemble des acteurs de santé :

  • professionnels de santé de ville - qu’ils exercent à titre libéral ou salarié ;
  • établissements de santé ;
  • acteurs de la prévention ou promotion de la santé ;
  • établissements et services médico-sociaux, sociaux…

... qui souhaitent se coordonner sur un territoire, pour répondre à une ou plusieurs problématiques en matière de santé qu’ils ont identifiée(s).

Une CPTS, c'est :

  • un regroupement de structures diverses (ESP, établissements de santé publics et privés, établissements médico-sociaux, réseaux, etc.)

"La communauté professionnelle territoriale de santé est composée de professionnels de santé regroupés, le cas échéant, sous la forme d'une ou de plusieurs équipes de soins primaires, d'acteurs assurant des soins de premier ou de deuxième recours, définis, respectivement, aux articles L. 1411-11 et L. 1411-12 et d'acteurs médico-sociaux et sociaux concourant à la réalisation des objectifs du projet régional de santé" (article L 1434-12 du code la santé publique)

  • à l’échelle d’un territoire pertinent en termes d’offre de soins, en cohérence avec le découpage des collectivités locales et notamment des communautés de communes
  • autour d’un projet de santé co-construit et validé par l’ARS

Les CPTS émanent de l’initiative des acteurs de santé d’un territoire, des acteurs désireux de mieux travailler ensemble et d’améliorer leur coordination. Elles sont initiées prioritairement par des professionnels de santé libéraux. Les ESP peuvent initier des rapprochements en CPTS. La structuration et l’exercice en MSP est un élément facilitant pour la constitution de la CPTS. 

 

Qu’est-ce qu’une plateforme territoriale d’appui (PTA) ?

Une plateforme territoriale d’appui (PTA) est une structure d’aide pour les professionnels de santé confrontés à des situations complexes chez certains patients.

Une PTA a trois missions :

  • l’information et l’orientation des professionnels vers les ressources sanitaires, sociales et médico-sociales de leurs territoires afin de répondre aux besoins des patients avec toute la réactivité requise
  • l’appui à l’organisation des parcours complexes, dont l’organisation des admissions et des sorties des établissements
  • le soutien aux pratiques et initiatives professionnelles en matière d’organisation et de sécurité des parcours, d’accès aux soins et de coordination, en apportant un appui opérationnel et logistique aux projets des professionnels

Les PTA peuvent être constituées à l’initiative des ARS ou bien des acteurs de terrain (CPTS par exemple). Elles interviennent à un échelon plus large que les CPTS. En Pays de la Loire, il n'existe pour l'instant qu'une seule PTA, PALEX, en Mayenne.

Voir le site de Palex

En savoir plus sur les PTA