Profession : coordinateur

L’essor de l’exercice coordonné pluriprofessionnel est récent. Les équipes de soins primaires (ESP), notamment les MSP (Maisons de Santé Pluriprofessionnelles), ont pris conscience de l’importance de la notion de coordination, et ont vu émerger un nouveau métier : le coordinateur.

Véritable chef d’orchestre, le coordinateur permet à l’ensemble des professionnels de l’équipe de travailler ensemble, de façon cohérente et organisée, pour mettre en œuvre le projet de santé.

Qu’est-ce qu’un coordinateur dans une équipe de soins primaires ?

Le coordinateur est l’élément central de l’équipe de soins primaires, il a une vision globale de la structure. Il est à l’image du chef d’orchestre, il met en musique mais ce n’est pas lui qui joue.
Il impulse et entretient la dynamique de l’équipe, et apporte un soutien méthodologique dans la réalisation des projets.
Le coordinateur accompagne les professionnels à mettre en œuvre leur projet.
Il ne fait pas « à la place de » mais « avec » ses collègues.

A retenir : coordonner, c’est réussir à mettre en oeuvre les compétences et les attentes de chacun au profit d’un objet commun.

L'APMSL vous propose un témoignage en vidéo, celui de Floriane Breton, professionnelle de santé et coordinatrice à la MSP Santé Avenir à Blain (44). Elle revient pour nous sur ses missions, son rôle dans l'équipe et les actions qu'elle met en place.

A LIRE Portrait de coordinateur : Estelle Parrot, au Pôle Bercé Santé en Sarthe (réservé aux adhérents)

Que fait concrètement un coordinateur ?

Le coordinateur fait vivre le projet de santé en étant force de proposition : il fédère et mobilise les professionnels autour de celui-ci, afin de mener à bien ses objectifs et d’œuvrer au bon fonctionnement de la structure.

  • Il pense la mise en œuvre des projets communs en situant le patient au centre
  • Il planifie les actions et les formalise
  • Il fait du lien et permet aux professionnels de se rencontrer
  • Il transmet les informations
  • Il met en place une organisation qui permet de diminuer les contraintes administratives et organisationnelles pour les professionnels, afin qu’ils puissent se recentrer sur le cœur de leurs pratiques pour répondre aux objectifs du projet de santé

Ses tâches peuvent varier d’un coordinateur à un autre, car elles dépendent notamment des besoins de l'équipe, du projet de santé et du temps dédié à la fonction.

Un coordinateur peut par exemple :

  • gérer des projets (protocole, projet de prévention, consultation avancée, formation  pluriprofessionnelle...)
  • mobiliser et impliquer les professionnels de la MSP dans ces projets
  • préparer et animer les réunions de concertation pluriprofessionnelles (RCP)
  • faciliter les relations avec les partenaires
  • effectuer une veille juridique, législative, documentaire
  • sensibiliser les professionnels à de nouvelles pratiques
  • travailler sur la participation des usagers dans la MSP
  • piloter le projet de système d’information partagé et s’assurer de la bonne utilisation de l’outil 
  • développer la communication interne et externe de la MSP
  • effectuer la gestion administrative et financière de la SISA
  • etc.

Point de vigilance : les rôles et missions du coordinateur, du leader, du gérant et des référents thématiques doivent être travaillés collectivement dès la constitution de l’équipe et formalisés dans une fiche de poste. Ils doivent être évalués régulièrement pour évoluer en fonction des besoins de l’équipe.

Télécharger la plaquette de présentation du rôle du coordinateur

Modèle de profil de poste pour un poste de coordinateur en Maison de santé pluriprofessionnelle (outil réservé aux adhérents)

Modèle de fiche de poste de coordinateur/coordinatrice en Maison de santé pluriprofessionnelle (outil réservé aux adhérents)

Un coordinateur, ce n’est pas…

  • Celui qui fait tout
  • Un professionnel qui fait « à la place de » : il fait « avec » les autres professionnels
  • Celui qui mène et réalise seul les projets de la structure
  • « Le chef », ni « le chef du secrétariat », ni « le chef des professionnels libéraux »
  • Une secrétaire médicale
  • La personne qui s’occupe du café

Différents profils, différents statuts de coordinateur

Il existe divers statuts possibles pour un poste de coordinateur :

  • Professionnel de santé issu de l’équipe ou chargé de missions
  • Salarié de la MSP, salarié d’un groupement d’employeur, micro-entrepreneur, professionnel libéral en conventionnement
  • De quelques heures par semaine au temps plein

Lire la synthèse de l'intervention de François-Xavier Schweyer "Coordinateur : l'émergence d'un nouveau métier" (réservé aux adhérents)

Coordination en MSP : courrier de confirmation de collaboration (outil réservé aux adhérents)

Quelle formation pour devenir coordinateur ?

La fonction de coordinateur d’équipe de soins primaires ne s’invente pas… Elle nécessite l’acquisition de compétences et de connaissances spécifiques et diversifiées.

Une formation nationale, déclinée en régions, est conçue par l’EHESP (École des Hautes Etudes en Santé publique), la HAS (Haute Autorité de Santé) et la FFMPS (Fédération Française des pôles et maisons de santé). Dans notre région, elle est soutenue, financée et organisée par l’ARS des Pays de la Loire et animée par l'APMSL.

Deux sessions de formation ont eu lieu en Pays de la Loire :
- 1ère session en 2016-2017 : 15 coordinateurs de MSP, qui se sont autonommés « Les défricheurs », ont été formés
- 2e session en 2018-2019 : 18 coordinateurs de MSP et 1 coordinateur de centre de santé, qui se sont autonommés « Les Arlec’un », sont en cours de formation

Pour être tenu informé de la prochaine session de formation, contactez-nous au 02 28 21 97 35 ou via l’adresse contact@apmsl.fr

EN SAVOIR PLUS

Découvrez les actions de soutien aux coordinateurs de l'APMSL

Inscrivez-vous aux Rencontres des coordinateurs dans notre agenda

Retour à la page des professions