Profession : orthoptiste

Qu’est-ce qu’un orthoptiste ?

Spécialiste du dépistage, de la rééducation et de la réadaptation oculaires, l’orthoptiste intervient notamment à la demande d’un ophtalmologiste pour mesurer le champ visuel ou déceler des strabismes. Spécialisés initialement dans les actes de rééducation, de réadaptation et d'exploration de la vision destinés à traiter et compenser les anomalies fonctionnelles de la vision, cette profession connaît un élargissement de son champ de compétences, dans le cadre de la délégation de tâches des ophtalmologistes vers les orthoptistes, et suite au développement des techniques d'exploration fonctionnelle et d'imagerie ophtalmologiques.

 

Les orthoptistes en Pays de la Loire

« Les Pays de la Loire comptent 250 orthoptistes en activité au 1er janvier 2015, dont 81 % sont des femmes. Cette profession de santé se caractérise par sa jeunesse, encore plus marquée dans la région qu'au plan national.
Au sein de la région, la situation varie d'un département à l'autre. La Vendée et la Loire-Atlantique ont connu une progression trois à cinq fois plus rapide de leurs effectifs entre 2005 et 2015 que les trois autres départements. Les écarts de densité se sont amplifiés : on compte 10,3 orthoptistes pour 100 000 habitants en Loire-Atlantique contre 2,3 en Mayenne.

La Mayenne fait partie des départements les moins dotés, avec une densité inférieure de 60 % à la moyenne nationale. A l'opposé, la Loire-Atlantique présente, avec cinq autres départements (Tarn-et-Garonne, Bouches-du-Rhône, Haute-Garonne, Paris et Hautes-Pyrénées), une des densités les plus élevées, dépassant de 60 % la moyenne nationale.
La répartition régionale des orthoptistes selon le mode d'exercice en Pays de la Loire est la suivante : 33 % des effectifs sont salariés et 53 % libéraux.

Au cours des dix dernières années, dans la région comme en France, les orthoptistes qui ont démarré leur activité ont principalement choisi le salariat comme mode d'exercice. Le nombre de salariés a ainsi augmenté quatre fois plus rapidement que celui des libéraux entre 2005 et 2015 dans les Pays de la Loire. »

Source : ORS Pays de la Loire

 

Quelle formation pour être orthoptiste ?

Le certificat de capacité d’orthoptiste se prépare en 3 ans après un bac, de préférence scientifique, et donne un niveau bac + 3.

L’entrée en formation est soumise à un concours avec des épreuves de sciences de la vie et de physique. Les étudiants qui accèdent à cette formation sont très peu nombreux car les 15 unités de formation et de recherche (UFR) de sciences médicales et techniques de réadaptation n’offrent que 150 à 200 places par an.

L’enseignement théorique et pratique est complété par des stages hospitaliers dans un service d’ophtalmologie.

Bon à savoir : le diplôme d’orthoptiste donne l’inscription de plein droit en licence de sciences sanitaires et sociales et en sciences de l’éducation. Le master rééducation et ingénierie médicale de l’UPMC est ouvert également aux orthoptistes.

 

Pourquoi exercer en équipe de soins primaires ?

  • Echanges et partages d’informations médicales et de pratiques
  • Coordination des professionnels de santé
  • Mutualisation des locaux et/ou de matériel

 

EN SAVOIR PLUS

URPS-ORTHOPTISTES-PAYS DE LA LOIRE
8, rue Soubzmain
44000 NANTES

Informations de l'ORS Pays de la Loire

Fiche métier sur Orientation Pays de la Loire

Retour à la page des professions