Profession : sage-femme

Qu’est-ce qu’une sage-femme ?

La profession de sage-femme est une profession médicale aux compétences limitées.

Il exerce des soins de premier recours en matière d’obstétrique et de gynécologie qui en font le partenaire médical de la femme tout au long de sa vie :

  • Suivi gynécologique de prévention et contraception,
  • Suivi obstétrical et post-partum dans le cadre de la physiologie,
  • Surveillance rapprochée des grossesses à risques sur prescription du médecin,
  • Suivi de l’allaitement et du nouveau-né en bonne santé,
  • Rééducation périnéo-sphinctérienne en conséquence à court ou long terme d’une maternité.

Ses compétences médicales sont donc spécifiques (mais naturellement complémentaires d’autres professions), mais aussi partagées avec les médecins (généralistes, gynécologues, pédiatres).
L’exercice de la profession réclame donc coopération et coordination avec les autres professions de santé (médecins généralistes et gynécologues, pédiatres, psychologues ou psychiatres, kinésithérapeutes…) et trouve donc particulièrement son sens en maison de santé.

La profession est attachée à son rôle de prévention dans la santé des femmes et donc motivée pour construire des projets en ce sens.

 

Les sages-femmes en Pays de la Loire

"Dans les Pays de la Loire, près de 1 200 personnes exercent la profession de sage-femme. La densité régionale est équivalente à la moyenne nationale (149 sages-femmes pour 100 000 femmes âgées de 15 à 49 ans).

L'effectif global a fortement augmenté depuis le début des années 2000, à un rythme (environ +4 % en moyenne chaque année) plus marqué qu'au plan national. Cette dynamique démographique explique la forte progression des sages-femmes de moins de 35 ans, qui représentent aujourd'hui 37 % des effectifs.

70 % des sages-femmes exercent en tant que salariées (plus de 800), le plus souvent en hôpital public (sept sur dix), ou en établissement de santé privé.

Près de 300 sages-femmes ont un exercice libéral dans un cabinet, effectif qui a progressé deux fois plus rapidement que celui des salariés au cours des quinze dernières années. La situation est variable selon les départements : la densité est 2,5 fois plus faible en Mayenne (11) qu'en Loire-Atlantique, Maine-et-Loire et Vendée (entre 38 et 40).

La fréquence du recours des femmes aux sages-femmes libérales est 1,3 fois plus élevée dans les Pays de la Loire qu’au plan national."

Source : ORS Pays de la Loire

 

Quelle formation pour être sage-femme ?

La formation de sages-femmes est une formation bac +5.

Recrutement par la filière PACES commune aux 3 professions médicales, et 4 années d’enseignement spécialisé dans les Ecoles de Sages-femmes intégrées au cursus LMD : enseignement théorique en médecine générale, pharmacologie, gynécologie, obstétrique et pédiatrie et néonatalogie, et stages sur sites hospitaliers et cabinets.

Diplôme d’état délivré à la suite des 5 années après validation du contrôle continu des examens et du mémoire de fin d’étude.

 

Pourquoi exercer en Equipes de soins primaires (ESP) ?

  • Echanges et partages d’informations médicales et de pratiques
  • Coordination des professionnels de santé
  • Mutualisation des locaux et/ou de matériel

 

EN SAVOIR PLUS

URPS des sages-femmes des Pays de la Loire

Ordre des sages-femmes

Association nationale des sages-femmes libérales

Informations de l'ORS Pays de la Loire

Retour à la page des professions