ACTUALITÉS  

Dispositif de renforcement en psychologues dans les MSP et CdS

Dispositif de renforcement en psychologues dans les Maisons de santé Pluriprofessionnelles et les Centres de santé

La mesure 31 du Ségur de la Santé prévoit la mise en place d’un dispositif de renforcement en psychologues dans les Maisons de santé Pluriprofessionnelles (MSP) et les Centres de santé (CdS).
 
Dans le prolongement des expérimentations du remboursement des thérapies non médicamenteuses conduites par la CNAM dans 4 départements depuis 2018, il s’agit de mettre en place un binôme médecin généraliste- psychologue au sein des structures d’exercice coordonné à même de proposer des séances de prise en charge psychologique et ce, sans reste à charge pour le patient.


Cette mesure prévoit ainsi l’intervention de 200 équivalents temps plein (ETP) de psychologues qui, en tant que salariés ou prestataires, prendront en charge des patients mineurs, à partir de l’âge de 3 ans et adultes sans limite d’âge et en souffrance psychique pour des troubles légers à modérés.  
 
En effet, pour ces troubles légers à modérés et en fonction des besoins des personnes, seront proposés :

  • Un bilan initial
  • 10 séances au maximum de prise en charge psychologique
  • 10 séances au maximum de psychothérapie spécifique (pour les patients âgés de 18 ans ou plus)


L’ensemble des MSP et CdS de la région Pays de la Loire viennent de recevoir de l’ARS un mail incluant le cahier des charges et le dossier de candidature à remplir.

Les équipes qui souhaitent mettre en œuvre ce dispositif sont invitées à renvoyer le document à l’ARS pour le 20 juin.


Les MSP qui sont intéressées par la mise en œuvre de ce dispositif mais qui ne sont pas en mesure de remplir l’ensemble des prérequis dès à présent, sont invitées à en faire part à l’ARS malgré tout afin qu’elle puisse vous accompagner dans votre projet.


L’ARS des Pays de la Loire dispose d’un financement pour 10 psychologues en équivalent temps plein. Une priorisation des candidatures pourra être effectuée en fonction notamment des besoins du territoire et du degré de maturité du projet.

 

Plus d’information auprès du Dr Jean-Paul BOULE (06.99.68.11.54 ; jean-paul.boule@ars.sante.fr ), référent santé mentale à l’ARS

 

Téléchargez le cahier des charges

 

Téléchargez le dossier de candidature

 

 

Pays de la Loire