ACTUALITÉS  

Guide sur la coordination autour des patients souffrant de troubles de santé mentale

24-10-2018
National

La HAS (Haute Autorité de Santé) a publié en septembre 2018 un guide intitulé "Coordination entre le médecin généraliste et les différents acteurs de soins dans la prise en charge des patients adultes souffrant de troubles mentaux - État des lieux, repères et outils pour une amélioration" qui a pour finalité d’améliorer le diagnostic, les prises en charge et le suivi des patients souffrant de troubles mentaux par la promotion d’une meilleure coordination entre le médecin généraliste exerçant en ville (libéral ou salarié) et les autres acteurs de soins.

Des attentes fortes vis-à-vis des acteurs de soins primaires

"La détresse psychique est accueillie de façon habituelle par les médecins généralistes qui assurent la détection et le traitement des troubles légers et modérés, notamment de la dépression et des troubles anxieux, et l’accompagnement psychiatrique et somatique des troubles graves stabilisés, dans le cadre d’une prise en charge globale. Ils seraient également les acteurs du secteur sanitaire qui assurent le plus et le mieux la détection précoce des troubles graves". Dans ce contexte, une coordination entre le médecin généraliste et les professionnels spécialisés en psychiatrie et santé mentale, mais également avec les autres acteurs de proximité (urgentistes, infirmiers libéraux, pharmaciens d’officine, chirurgiens-dentistes, masseurs-kinésithérapeutes, laboratoires de biologie médicale, etc.) est nécessaire. Il répond à des attentes fortes des usagers et des professionnels sur la nécessité d’améliorer la coordination entre le médecin généraliste et les autres acteurs de soins. Ce guide ne vise pas à promouvoir la mise en œuvre d’un modèle unique de coordination pour la prise en charge des patients souffrant de troubles mentaux mais encourage cette coordination, moins développée avec le champ de la psychiatrie et de la santé mentale qu’avec d’autres spécialités. 

Au sommaire : des expériences et de la méthode

L'ouvrage synthétise des expériences d'acteurs, et propose un cadrage méthodologique pour organiser et structurer la coordination.

  • Des expériences d’amélioration de la coordination où sont notamment citées les MSP, et plus particulièrement la MSP Laënnec à Saint Nazaire
  • Des repères et des outils pour développer et structurer la coordination à différents échelons
  • Des préconisations pour lever les freins et créer les conditions nécessaires à la coordination. Exemples : instances de concertation réunissant tous les acteurs impliqués dans la prise en charge des patients souffrant de troubles mentaux ainsi que les représentants des usagers et des familles, pilotage opérationnel de la coordination, accompagnement et régulation aux échelons régional et national…

Les consultations avancées de la MSP Laënnec (Saint-Nazaire) à l’honneur !

La MSP de Saint-Nazaire associe notamment médecins généralistes, infirmiers et psychologues. Elle propose depuis 2015 des consultations avec un infirmier des CMP (Centres médico-psychologiques) du centre hospitalier de Saint-Nazaire sur deux demi-journées par mois au sein de la MSP. Les objectifs sont notamment d’améliorer la prise en charge des personnes en souffrance psychique et de faciliter l’accès au dispositif de prise en charge spécialisée en psychiatrie et santé mentale pour les patients.

Pour en savoir plus sur les consultations, contacter Valérie CADORET, diététicienne et coordinatrice: cadoboucha@wanadoo.fr 

Télécharger le guide sur le site de la HAS

Prévention Politique de santé publique Exercice coordonné Protocole pluriprofessionnel Documentation Maisons de santé pluriprofessionnelles